D-Day 2014, un jour à part

Nous nous étions levés tôt, bien assez pour éviter les bouchons annoncés sur les accès aux cérémonies du 70e anniversaire du débarquement de Normandie. Ainsi, nous gagnerions notre place pour assister au spectacle des parachutistes dans le ciel de Sainte-Mère-Eglise (Manche). Sur une route étonnement dégagée, et à mesure que nous approchions du lieu, la fierté du « bon coup » fit place à l’embarras en réalisant que notre remarquable avance était due… au calendrier. Oui, nous étions partis  une semaine trop tôt !

D-DAY-maps

Après un bref moment de solitude et une légère déception, nous profitions de cette journée pour faire la visite de quelques sites, sans la foule des grands jours. Retour en photos sur cette journée du « D-Day »… à J-7 donc (cliquez sur les photos pour les agrandir).

Sainte-Mère-Eglise

Qui ne connait pas l’image du parachutiste américain accroché à un clocher ? Il s’agit bien de ce village, aussi rendu célèbre par le film « Le jour le plus long » (1962) tourné sur la place de l’église. Au programme : reconstitution du camp militaire US « Geronimo » et parade des troupes.

Le Musée Airborne, situé près du centre, est dédié à l’épopée des parachutistes américains. Au milieu des nombreux témoignages exposés, le planeur Waco et le transporteur Douglas C47 Dakota tiennent la vedette. A ne pas manquer, le mini-parcours « son et image » (nouveauté 2014) qui vous embarque au-dessus de la Normandie.

Utah Beach (Sainte-Marie-du-Mont)

Sur la route vers Colleville-sur-Mer où nous partons voir le cimetière américain, pause déjeuner près de la plage d’Utah Beach. Nous n’avons malheureusement pas pu visiter le Musée du débarquement.

Cimetière américain de Colleville-sur-Mer

Un site impressionnant, dans un cadre exceptionnel. Il s’y dégage une sérénité qui vous saisit dès l’arrivée. Là, sur ce haut plateau face à la mer, de larges allées vous emmènent à l’ombre des pins, longeant les pelouses impeccables, vers les « fameuses » croix blanches. Dix carrés de tombes, 9 387 soldats, composent un tableau qui laisse bouche-bée. De notre avis, il n’y a pas de meilleur endroit pour le repos de ces braves.

Omaha Beach (via Colleville-sur-Mer)

Depuis le cimetière américain, un escalier puis un chemin vous conduisent sur l’immense plage d’Omaha Beach. Huit kilomètres de sable bordés par les falaises. Difficile de croire aujourd’hui que ce décor fut celui de la plus grosse hécatombe de troupes alliées. En surplomb, au milieu de restes de bunkers, se dresse le monument rendant hommage à la 1ère Division d’Infanterie US.

Publicités

2 commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s